Les lubrifiants Swiss Navy

Lubrifiant Eau Swiss NavyLa gamme des lubrifiants s’étoffe encore avec l’arrivée des gels Swiss Navy.

Pourquoi ces lubrifiants ?

La marque Swiss Navy est réputée partout dans le monde pour la qualité de ces produits intimes et pour leur efficacité. C’est pourquoi votre sex shop gay a sélectionné cette marque pour agrandir son offre de gels homme.
Swiss Navy est une firme américaine qui développe des lubrifiants adaptés aux besoins de l’homme, en terme de séchage, de nettoyage et de plaisir.

Des gels intimes à la hauteur des espérances

En effet, qu’attendons-nous d’un lubrifiant ?
– Qu’il permette une aisance dans le rapport sexuel, sans douleurs, et pour éviter les accidents de capotes?
– Qu’il aide à la performance sexuelle en tant qu’il permet de faire durer l’acte sexuel sans sécher ?
– Qu’il soit facile d’usage et d’entretien, notamment en termes de nettoyage?

Les gels Swiss Navy remplissent indéniablement ces 3 critères, et bien d’autres encore. Ils sont le fruit d’un savant dosage de savoir-faire et d’expériences dans le domaine de la relation intime. Ils combleront ainsi vos attentes sans nul doute.

La gamme de lubrifiants intimes maintenant présente sur la boutique gay est constituée de gels en différents formats ( de 59mL à 237 mL). La bouteille est composée d’un bouchon avec poussoir très pratique. Cela évite de trop en mettre d’un coup et que ça coule partout.

Le test comparatif des Swiss Navy ?

S’il fallait choisir parmi plusieurs lubrifiants homme disponibles sur le sex shop gay, les gels Swiss Navy arriveraient dans le peloton de tête.
Choisir la marque est un atout majeur pour votre relation sexuelle d’autant qu’il respecte tous les critères des meilleurs gels.

En voici également les principaux avantages:
– il est non collant et ne sèche pas vite,
– il est facilement nettoyable à l’eau,
– sa texture est légèrement épaisse pour donner le max de sensations.

Voici la vidéo de présentation (en anglais):

D’autres lubrifiants Eau sont disponibles sur le site Boystore.

Auteur de l’article : Florian

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *